Drainage lymphatique

Technique manuelle douce et légère qui stimule la circulation de la lymphe dans l’organisme

Le système lymphatique est composé de vaisseaux et de ganglions. La lymphe, liquide incolore chargé de toxines et débris cellulaires, circule dans les vaisseaux et est filtrée par les ganglions, qui éliminent ainsi les déchets accumulés.

Le drainage lymphatique manuel stimule non seulement le système immunitaire​, mais permet également la résorption​ d’oedèmes​ (= accumulation de liquide dans les tissus). Un oedème peut se former suite à une blessure, une insuffisance veineuse et/ou lymphatique, une opération (notamment lors de cancer du sein).

Afin de suivre le sens de la circulation lymphatique, les gestes effectués lors d’un drainage lymphatique se succèdent de façon précise et rythmée. Selon les indications, des bandages ou bas / manchons compressifs doivent être portés afin garantir et maintenir le succès thérapeutique. 

Le drainage lymphatique lors de cancer du sein

Associé à une physiothérapie de mobilisation douce ainsi qu’un traitement des cicatrices, le drainage lymphatique manuel est une thérapie de choix après une opération de cancer du sein. En stimulant la lymphe à emprunter de nouvelles voies, il permet de réduire le risque de lymphoedème du membre supérieur (appelé « gros bras »). La mobilisation douce évitera également une restriction de mobilité du bras, de l’épaule et de la cage thoracique.

Indications du drainage lymphatique

  • oedème (d’origine lymphatique, post-opératoire, post-traumatique, …)
  • oncologie (cancer du sein et toute autre atteinte ganglionnaire)
  • insuffisance veineuse et/ou ulcère
  • algoneurodystrophie ou maladie de Südeck

 

Sur prescription médicale spécifique, le drainage lymphatique est pris en charge par la caisse maladie de base (LAMAL), dans le cadre habituel du système de franchise.